Forum de l'association FCKC - http://www.fckc.com
 
AccueilPortailFCKCS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le clicker training (1/2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isa
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 844
Age : 43
Localisation : 31
Nom(s) du(des) chien(s) : Plus aucun CKC...
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Le clicker training (1/2)   Mar 17 Fév 2009 - 10:06

Des méthodes d'éducation, il en existe plusieurs. On distingue parmi elles deux grandes classes :

- les méthodes coercitives, basées sur le conditionnement opérant (Pavlov).

On l'appelle parfois "méthode classique".

Par conditionnement opérant, on comprend que le chien acquiert de façon involontaire, automatique des réflexes :
"je tire sur ma laisse, je prends un coup de sonnette. C'est désagréable, ça cesse si je reviens au pied"
Echapper à la douleur est un réflexe naturel :
"... Si je veux éviter d'avoir mal, je dois éviter de tirer sur ma laisse."

Autre exemple : le chien voit la croquette, il s'assied pour obtenir sa friandise.

Autrement dit : si je présente un stimulus 'A', à chaque fois que le chien répond par le comportement adapté, le stimulus 'B' intervient : 'A' devient vite le signal que 'B' n'est pas loin... Que 'B' soit positif (récompense) ou négatif (punition).
(On a trop souvent tendance à ne se souvenir que de 'B'=punition pour la méthode classique... C'est un raccourci abusif.)

En résumé, en conditionnement répondant, le chien "réagit" plutôt qu'il n' "agit".

- les méthodes basées sur le renforcement positif ou basées sur le conditionnement opérant (Skinner).
Dans ce cas, on inverse, dans la phase d'apprentissage, l'ordre des enchaînements : c'est le comportement qui induit l'ordre.
Bien évidemment, le but reste que, dans la phase d'utilisation de l'apprentissage, le comportement soit provoqué par l'ordre ! Mais nous parlons ici de méthode d'apprentissage, c'est-à-dire pour apprendre un nouveau comportement à un chien.

Le chien va devenir acteur de son apprentissage.
C'est un peu comme apprendre par coeur les tables de calcul ou comprendre le mécanisme en travaillant à partir d'éléments concrets (j'ai 4 bonbons, j'en donne 1 à Pierre & 2 à Paul : combien m'en reste t-il ?)

Le conditionnement opérant peut être vu comme une sélection des réponses obtenus suite à nos actions volontaires.
À ces actions volontaires, trois conséquences possibles :
. cette action me procure du plaisir : je recommence (renforcement) ;
. du déplaisir : je l’éviterai (punitif) ;
. neutre et sans effet : je l’oublierai (loi de l’extinction).

En résumé, en conditionnement opérant, le chien "agit" plutôt qu'il ne "réagit".


Je le dis & le répète :
Citation :
On parle bien ici de méthode d'apprentissage ou d'acquisition d'un nouveau comportement. Le but est toujours le même : avoir un chien qui répond aux ordres donnés par le maître.
Une fois que le chien a acquis l'ordre, rien ne vous empêche de mixer méthode traditionnelle & méthode basée sur le renforcement positif.

Deuxième précision :
Citation :
Renforcement positif ne veut pas dire absence de punition !
Ce n'est pas parce qu'on renforce positivement le comportement souhaité qu'on dit "amen" à tout : toute manifestation d'excitation du chien ou de revendication hiérarchique sera immédiatement sanctionnée... Par l'enlèvement de l'élément positif !
A contrario de la méthode classique, on ne va pas punir le chien en ajoutant nous même une action désagréable pour le chien afin d'éviter que le comportement ne se répète mais on va enlever au chien ce qu'il désire. On va l'ignorer, l'isoler. Stopper tout contact visuel et physique. On va ranger les friandises, etc.

Ces précisions faites, revenons à ce qui nous intéresse ici :
Le clicker training
C'est Karen Pryor qui a mis en place cette technique pour le chien, l'adaptant de ce qu'elle utilisait pour les mammifères marins, sur lesquels il est difficile d'avoir une action physique coercitive en cas de comportement inadapté

Elle s'est dit "si ça marche pour les dauphins, pourquoi cela ne fonctionnerait-il pas avec mes chiens ?"

Bingo ! Le clicker training était né !

Tout d'abord, présentons le matériel :
Investissement de départ : 4€ environ pour acquérir cette petite boîte munie d'une languette métallique qui émet un 'click' lorsqu'on appuie dessus.
Ce 'click' va devenir ce qu'on appelle un renforcement secondaire c'est-à-dire un élément apprécié du chien, signe que son action est correcte et qu'il va recevoir un renforcement primaire (récompense).

La première étape est donc de faire comprendre au chien la signification de ce 'click'.
On appelle également cette phase "charger le clicker". On va indiquer au chien "quand je clique, tu as une récompense".

Quelques mots sur la récompense : si elle peut être alimentaire, elle peut également être un jouet. Tout dépend du chien : c'est lui qui va vous indiquer ce qui le motive, avec une échelle de valeur.

Par exemple mon chien (Wellington) est motivé par : le câlin - la balle - la croquette habituelle - le fromage - le foie séché (par ordre croissant d'intérêt).
Autrement dit : cette échelle d'importance aux yeux de mon chien va me permettre de capter son attention, de le motiver sans l'exciter en fonction des éléments perturbateurs extérieurs :
si je souhaite travailler au foie séché au calme à la maison, mon chien va s'exciter mais ne sera pas concentré. Impossible.
Si je souhaite travailler un nouvel apprentissage alors qu'il y a des copains, peut-être même des filles, de l'animation, etc. et que je décide d'utiliser la balle : mon chien ne sera pas assez motivé pour rester avec moi (ma proposition n'est pas sufisamment intéressante et préfèrera aller s'occuper de ce qui se passe à côté) : Impossible.

Maintenant, si je travaille à la balle à l'intérieur ou au foie séché lors d'une foire expo : j'ai tout bon ! La récompense est adaptée au niveau de stimulation !

Mais revenons au chargement du clicker !
Pour amorcer le clicker, on va tout d'abord distribuer gratuitement des récompense. D'abord en donnant simultannément récompenses et 'click'. Puis progressivement, en faisant précéder la récompense par le 'click'.

Dès lors que le chien vient chercher sa récompense en entendant le 'click', le clicker est chargé !

Super ! Maintenant, mon chien a compris ce que veut dire 'click'.
Il doit maintenant assimiler qu'il peut lui-même déclencher ce 'click' ! On parle alors d'amorçage du clicker.
Autrement dit, du point de vue du maître : "si tu me proposes à nouveau le comportement que je viens de cliquer, je cliquerai et tu seras récompensé. Je ne m'intéresse pas aux autres comportements."

Dès lors que le chien propose à nouveau un comportement précédemment cliqué, on dit que le clicker est amorcé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fckc.com
Isa
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 844
Age : 43
Localisation : 31
Nom(s) du(des) chien(s) : Plus aucun CKC...
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Le clicker training (2/2)   Mar 17 Fév 2009 - 10:06

Pour travailler au clicker, nous disposons de plusieurs techniques :

- Le leurre
La première étape pour utiliser cette technique est d'apprendre le "touch" (voir : Premiers apprentissages en clicker training). Dès lors que le chien sait suivre une cible, on peut utiliser cette cible et le principe de "où va la tête, va le corps".

Le leurre est souvent utilisé lors du démarrage d'un nouvel apprentissage, pour amener le chien à adopter le comportement souhaité.
Pour être efficace, il faut cependant assez rapidement enlever le leurre.

- Le shaping, aussi appelé façonnage
Cette méthode consiste à décomposer un nouvel apprentissage en comportements élémentaires permettant de se rapprocher progressivement du comportement adapté.
Exemple : aller s'assoir dans son panier comporte plusieurs actions : aller (s'éloigner). Aller à son panier. Entrer dans son panier. S'assoir dans son panier. Rester dans son panier.

Les principales difficultés tiennent dans :
- la décomposition de l'exercice
- la générosité de l'éducateur pour aider le chien à rapidement trouver ce qu'on attend de lui
- la précision du 'click'

C'est un peu le jeu du "tu chauffes / c'est froid" de quand on était petits !

L'avantage principal de cette technique est qu'elle oblige à une réelle remise en question du maître qui doit laisser son chien être force de proposition sans conclure à la désobéissance. Elle oblige également le chien à se concentrer et à sélectionner/mémoriser les comportements cliqués.

- dernière méthode : cliquer un comportement que le chien offre de façon spontanée.

Le chien se gratte le museau : 'click' + récompense !
Il recommence : 'click'+ récompense...

Jusque là, je ne vous ai parlé que de comportement qui implique un 'click' et une récompense... Mais quand est-ce qu'on met l'ordre là dedans ????

Et bien... à la fin !
C'est là que la plupart des personnes ont du mal !... En effet, en clicker training, on en parle pas, ou très peu ... L'ordre n'est collé sur le comportement que lorsque le comportement est acquis !

Dès lors que le chien a acquis le comportement et compris que tel mot lui était associé, la phase d'apprentissage est terminée.

En résumé, s'il y a quelque chose à retenir :
- ce n'est pas à vous de choisir ce que le chien apprécie. Vous devez faire preuve d'attention pour déterminer ce qui motive votre chien. A vous toutefois parmi l'échelle des récompenses possibles, à sélectionner celle qui convient à l'environnement de travail
- 'click' = récompense. Toujours ! Au départ de façon quasi immédiate puis vous pouvez vous permettre un délai entre le 'click' et la récompense... Ce qui vous permet de ne pas garder la récompense sur vous !
Si vous avez cliqué un comportement par erreur : tant pis ! Récompensez et soyez plus vigilant/précis par la suite.
- si 'click' signifie "c'est ce que j'attendais", il signifie très vite pour le chien "fin de la séance"
- plus vous êtes précis, plus le chien saura ce que vous attendez de lui
- montrez-vous généreux ! Surtout au départ. Ce n'est que progressivement, une fois le comportement acquis, que vous pourrez récompenser une fois sur 2, une fois sur 3 puis de manière aléatoire.
- si vous voulez punir votre chien (il aboie, vous mordille ou qu'importe) : coupez tout contact physique & visuel. Ne le touchez pas, ne le regardez pas, tournez lui le dos & quittez la pièce.

J'ai fait long... Je m'en excuse.... Mais il était important de préciser plusieurs points.

Rechercher sur le site : Recherche avancée
Vous aimez aussi les chats ? Visitez Vive les Félins !
Les messages du forum chien pour le thème : clicker :
- le clicker
- ou acheter le clicker training
- clicker training
- Elle a peur du clicker !!!
- Clicker ?
- Blinis et le clicker
- clickers training ?
- Que pensez-vous de la méthode clicker??
- Clicker..........
- le clicker

> Education - Comportement > Le clicker training
Le clicker training
Publié par Isawell le 15/1/2007 (8742 lus)
- Cliquez ici : Clicker pour chien -

Des méthodes d'éducation, il en existe plusieurs. On distingue parmi elles deux grandes classes :

- les méthodes coercitives, basées sur le conditionnement opérant (Pavlov).
On l'appelle parfois "méthode classique".

Par conditionnement opérant, on comprend que le chien acquiert de façon involontaire, automatique des réflexes :
"je tire sur ma laisse, je prends un coup de sonnette. C'est désagréable, ça cesse si je reviens au pied"
Echapper à la douleur est un réflexe naturel :
"... Si je veux éviter d'avoir mal, je dois éviter de tirer sur ma laisse."

Autre exemple : le chien voit la croquette, il s'assied pour obtenir sa friandise.

Autrement dit : si je présente un stimulus 'A', à chaque fois que le chien répond par le comportement adapté, le stimulus 'B' intervient : 'A' devient vite le signal que 'B' n'est pas loin... Que 'B' soit positif (récompense) ou négatif (punition).
(On a trop souvent tendance à ne se souvenir que de 'B'=punition pour la méthode classique... C'est un raccourci abusif.)

En résumé, en conditionnement répondant, le chien "réagit" plutôt qu'il n' "agit".

- les méthodes basées sur le renforcement positif ou basées sur le conditionnement opérant (Skinner).

Dans ce cas, on inverse, dans la phase d'apprentissage, l'ordre des enchaînements : c'est le comportement qui induit l'ordre.
Bien évidemment, le but reste que, dans la phase d'utilisation de l'apprentissage, le comportement soit provoqué par l'ordre ! Mais nous parlons ici de méthode d'apprentissage, c'est-à-dire pour apprendre un nouveau comportement à un chien.

Le chien va devenir acteur de son apprentissage.
C'est un peu comme apprendre par coeur les tables de calcul ou comprendre le mécanisme en travaillant à partir d'éléments concrets (j'ai 4 bonbons, j'en donne 1 à Pierre & 2 à Paul : combien m'en reste t-il ?)

Le conditionnement opérant peut être vu comme une sélection des réponses obtenus suite à nos actions volontaires.
À ces actions volontaires, trois conséquences possibles :
. cette action me procure du plaisir : je recommence (renforcement) ;
. du déplaisir : je l’éviterai (punitif) ;
. neutre et sans effet : je l’oublierai (loi de l’extinction).

En résumé, en conditionnement opérant, le chien "agit" plutôt qu'il ne "réagit".

Je le dis & le répète : Citation :

On parle bien ici de méthode d'apprentissage ou d'acquisition d'un nouveau comportement. Le but est toujours le même : avoir un chien qui répond aux ordres donnés par le maître.


Une fois que le chien a acquis l'ordre, rien ne vous empêche de mixer méthode traditionnelle & méthode basée sur le renforcement positif.

Deuxième précision : Citation :

Renforcement positif ne veut pas dire absence de punition !


Ce n'est pas parce qu'on renforce positivement le comportement souhaité qu'on dit "amen" à tout : toute manifestation d'excitation du chien ou de revendication hiérarchique sera immédiatement sanctionnée... Par l'enlèvement de l'élément positif !
A contrario de la méthode classique, on ne va pas punir le chien en ajoutant nous même une action désagréable pour le chien afin d'éviter que le comportement ne se répète mais on va enlever au chien ce qu'il désire. On va l'ignorer, l'isoler. Stopper tout contact visuel et physique. On va ranger les friandises, etc.

Ces précisions faites, revenons à ce qui nous intéresse ici :
Le clicker training

C'est Karen Pryor qui a mis en place cette technique pour le chien, l'adaptant de ce qu'elle utilisait pour les mammifères marins, sur lesquels il est difficile d'avoir une action physique coercitive en cas de comportement inadapté

Elle s'est dit "si ça marche pour les dauphins, pourquoi cela ne fonctionnerait-il pas avec mes chiens ?"

Bingo ! Le clicker training était né !

Tout d'abord, présentons le matériel :
Investissement de départ : 4€ environ pour acquérir cette petite boîte munie d'une languette métallique qui émet un 'click' lorsqu'on appuie dessus.

- Cliquez ici : Clicker pour chien -

Ce 'click' va devenir ce qu'on appelle un renforcement secondaire c'est-à-dire un élément apprécié du chien, signe que son action est correcte et qu'il va recevoir un renforcement primaire (récompense).

La première étape est donc de faire comprendre au chien la signification de ce 'click'.
On appelle également cette phase "charger le clicker". On va indiquer au chien "quand je clique, tu as une récompense".

Quelques mots sur la récompense : si elle peut être alimentaire, elle peut également être un jouet. Tout dépend du chien : c'est lui qui va vous indiquer ce qui le motive, avec une échelle de valeur.

Par exemple mon chien (Wellington) est motivé par : le câlin - la balle - la croquette habituelle - le fromage - le foie séché (par ordre croissant d'intérêt).
Autrement dit : cette échelle d'importance aux yeux de mon chien va me permettre de capter son attention, de le motiver sans l'exciter en fonction des éléments perturbateurs extérieurs :
si je souhaite travailler au foie séché au calme à la maison, mon chien va s'exciter mais ne sera pas concentré. Impossible.
Si je souhaite travailler un nouvel apprentissage alors qu'il y a des copains, peut-être même des filles, de l'animation, etc. et que je décide d'utiliser la balle : mon chien ne sera pas assez motivé pour rester avec moi (ma proposition n'est pas sufisamment intéressante et préfèrera aller s'occuper de ce qui se passe à côté) : Impossible.

Maintenant, si je travaille à la balle à l'intérieur ou au foie séché lors d'une foire expo : j'ai tout bon ! La récompense est adaptée au niveau de stimulation !


Mais revenons au chargement du clicker !
Pour amorcer le clicker, on va tout d'abord distribuer gratuitement des récompense. D'abord en donnant simultannément récompenses et 'click'. Puis progressivement, en faisant précéder la récompense par le 'click'.

Dès lors que le chien vient chercher sa récompense en entendant le 'click', le clicker est chargé !

Super ! Maintenant, mon chien a compris ce que veut dire 'click'.
Il doit maintenant assimiler qu'il peut lui-même déclencher ce 'click' ! On parle alors d'amorçage du clicker.
Autrement dit, du point de vue du maître : "si tu me proposes à nouveau le comportement que je viens de cliquer, je cliquerai et tu seras récompensé. Je ne m'intéresse pas aux autres comportements."

Dès lors que le chien propose à nouveau un comportement précédemment cliqué, on dit que le clicker est amorcé.

Pour travailler au clicker, nous disposons de plusieurs techniques :

- Le leurre
La première étape pour utiliser cette technique est d'apprendre le "touch" (voir : Premiers apprentissages en clicker training). Dès lors que le chien sait suivre une cible, on peut utiliser cette cible et le principe de "où va la tête, va le corps".

Le leurre est souvent utilisé lors du démarrage d'un nouvel apprentissage, pour amener le chien à adopter le comportement souhaité.
Pour être efficace, il faut cependant assez rapidement enlever le leurre.

- Le shaping, aussi appelé façonnage
Cette méthode consiste à décomposer un nouvel apprentissage en comportements élémentaires permettant de se rapprocher progressivement du comportement adapté.
Exemple : aller s'assoir dans son panier comporte plusieurs actions : aller (s'éloigner). Aller à son panier. Entrer dans son panier. S'assoir dans son panier. Rester dans son panier.

Les principales difficultés tiennent dans :
- la décomposition de l'exercice
- la générosité de l'éducateur pour aider le chien à rapidement trouver ce qu'on attend de lui
- la précision du 'click'

C'est un peu le jeu du "tu chauffes / c'est froid" de quand on était petits !

L'avantage principal de cette technique est qu'elle oblige à une réelle remise en question du maître qui doit laisser son chien être force de proposition sans conclure à la désobéissance. Elle oblige également le chien à se concentrer et à sélectionner/mémoriser les comportements cliqués.

- dernière méthode : cliquer un comportement que le chien offre de façon spontanée.

Le chien se gratte le museau : 'click' + récompense !
Il recommence : 'click'+ récompense...

Jusque là, je ne vous ai parlé que de comportement qui implique un 'click' et une récompense... Mais quand est-ce qu'on met l'ordre là dedans ????

Et bien... à la fin !
C'est là que la plupart des personnes ont du mal !... En effet, en clicker training, on en parle pas, ou très peu ... L'ordre n'est collé sur le comportement que lorsque le comportement est acquis !

Dès lors que le chien a acquis le comportement et compris que tel mot lui était associé, la phase d'apprentissage est terminée.

En résumé, s'il y a quelque chose à retenir :
- ce n'est pas à vous de choisir ce que le chien apprécie. Vous devez faire preuve d'attention pour déterminer ce qui motive votre chien. A vous toutefois parmi l'échelle des récompenses possibles, à sélectionner celle qui convient à l'environnement de travail
- 'click' = récompense. Toujours ! Au départ de façon quasi immédiate puis vous pouvez vous permettre un délai entre le 'click' et la récompense... Ce qui vous permet de ne pas garder la récompense sur vous !
Si vous avez cliqué un comportement par erreur : tant pis ! Récompensez et soyez plus vigilant/précis par la suite.
- si 'click' signifie "c'est ce que j'attendais", il signifie très vite pour le chien "fin de la séance"
- plus vous êtes précis, plus le chien saura ce que vous attendez de lui
- montrez-vous généreux ! Surtout au départ. Ce n'est que progressivement, une fois le comportement acquis, que vous pourrez récompenser une fois sur 2, une fois sur 3 puis de manière aléatoire.
- si vous voulez punir votre chien (il aboie, vous mordille ou qu'importe) : coupez tout contact physique & visuel. Ne le touchez pas, ne le regardez pas, tournez lui le dos & quittez la pièce.

J'ai fait long... Je m'en excuse.... Mais il était important de préciser plusieurs points.

- Cliquez ici : Clicker pour chien -

Pour compléter cette première présentation, n'hésitez pas à visiter les sites de pointures en la matière :

- Catherine Collignon (dont je me suis inspirée de la présentation du clicker pour rédiger cet article) : www.animalin.net
- Click! Bonbon

A lire aussi :
Premiers apprentissages en clicker training

1 Commentaire (s) de C. Collignon

Re: Le clicker training
Merci Isabelle de m'avoir cité,

Juste quelques remarques au clicker training il n'y absolument pas de punition, je l'ai ajouté dans mon enseignement mais à l'origine et encore actuellement on ne parle pas de punition, c'est uniquement ignorance et renforcement positif.

De même ce n'est pas Karen Pryor qui a mis en place le clicker training, elle a diffusé la méthode uniquement. Skinner l'utilisait déjà… et d'autres encore avant Karen. KAren Pryor a fait en revanche un très gros travail de diffusion au public et l'on peut l'en remercier pour cela.

Merci
A bientôt

Catherine Collignon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fckc.com
 
Le clicker training (1/2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Clicker-training
» Démonstration de Tricks par un perroquet dressé au clicker training
» Clicker Training en Ring, mordant et OB?
» théorie de l'apprentissage et méthode du clicker training
» Clicker Training

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
French Cavalier King Charles :: Education & activités :: Education & apprentissage-
Sauter vers: